Akashi Murakami

Depuis plusieurs années, Akashi Murakami réalise des sculptures blanches en faïence ou en porcelaine. Elle s’intéresse alors à la texture et la blancheur de ces matériaux et à leur jeu d’ombre et de lumière sur les volumes. Depuis peu, elle crée des pièces noires qui dessinent le volume très explicitement et qui absorbent la lumière plus qu’elle ne la renvoie : “Elles m’évoquent les pierres volcaniques que j’ai pu voir enfant au Japon.” nous confie l’artiste.

Sa principale source d’inspiration vient de la nature, de ses mouvements organiques qui génèrent des formes inattendues : “Les bois sur lesquels j’interviens ont une vie, ils ont été travaillés pendant des années, par le vent, l’eau, les parasites etc. Mon intervention sur ce matériau pourrait être vue comme une continuité du travail déjà opéré par le contexte naturel. J’utilise une technique de moulage afin de fixer mon sujet dans une étape de sa longue évolution. Mes sculptures sont en quelques sortes des clichés en volume, des témoignages de ce travail de la nature.”

Pin It on Pinterest