Les expositions

P1150612

Saint-Quentin-la-Poterie, labellisé au titre des “Villes métiers d’Art”, est un lieu incontournable pour la découverte de l’artisanat “made in France”. Cette ville profondément artistique, de par l’implantation de nombreux ateliers d’artistes plasticiens, est résolument tournée vers les arts céramiques.

C’est pourquoi, l’office culturel s’attache à valoriser ce secteur artistique et économique si caractéristique de la commune. Ainsi, nous vous proposons, dans le cadre de nos manifestations, de multiples expositions, 4 rue de la Fontaine.

Expositions à venir

 

Exposition Métiers d'Art Plein Pot - Bill Akwa Bétotè et Pascale François - Du 1er au 13 mai 2018

Bill Akwa Bétotè

Passionné de photographie depuis l’enfance, Bill Akwa Bétotè quitte le Cameroun pour Paris en 1972. Dès lors, il se positionne comme l’un des pionniers africains en devenant reporter photographe. Il collabore avec la presse française, qui signe sa réussite. (Libération, Nouvel Obs…)

Travail insolite et urbain, Bill Akwa Bétotè puise son inspiration dans le mouvement, la surprise, l’incongru. Attentif au monde qui l’entoure, il se concentre sur l’émergence des nouvelles cultures et aux musiques du monde. Il affectionne tout particulièrement le jazz et le reggae, mais plus encore : l’accordéon. Il parcourt ainsi les festivals, fixant l’objectif sur les musiciens. Grâce à son “regard intime et profond”*, il parvient à capter le moment sur le vif, qui fait toute la force de sa photographie.

* Jacques Matinet

 

Pascale François

Céramiste à Nîmes, Pascale François est formée au CFA des arts céramiques à Saint-Quentin-la-Poterie. Elle se perfectionne ensuite dans la fabrication de bijoux auprès de céramistes de renom tels que Annette Gibert ou Hélène Lathoumetie.

Créatrice de pièces uniques, elle aime prendre des libertés avec la porcelaine et le grès. Elle trouve l’inspiration dans ce qui l’entoure : la nature, l’architecture, ses voyages et sa soif de rencontres.

Pour l’exposition Métiers d’art Plein Pot ! elle travaille des pièces en grès ou porcelaine :

« Chaque forme se construit en assemblant des plaques, des colombins. La forme terminée je crée des motifs par des traits, des points, des mouvements, des motifs comme une musique, une méditation. La pièce se déforme, se transforme, prend forme avec une certaine liberté ; se dessine une texture, un décor, une couleur, un émail. Au dernier trait, la pièce est terminée ; elle  devient  unique.»

 

Expositions précédentes

Exposition-Concours de la Jeune Céramique Européenne - Du 14 juillet au 13 août 2017

Exposition Couleur Jazz - Du 17 au 28 mai 2017

Expo Couleur Jazz - Du 17 au 28 mai 2017

Expo Couleur Jazz – Du 17 au 28 mai 2017

Balade-expo autour du Jazz

Exposition Dialogue - Du 13 au 31 juillet 2016
Exposition “Dialogue” – Ernest Mosimann et Richard Dewar
14 au 31 juillet – Salle d’exposition, 4 rue de la fontaine

Dans le cadre du festival des arts céramiques Terralha, l’office culturel propose du 14 au 31 juillet, une exposition, intitulée “Dialogue” mêlant céramique et photographie. Dialogue, qui pourrait aussi s’appeler Convergences, est née de la rencontre entre Richard Dewar, céramiste et Ernest Mosimann, photographe. Ils se sont très rapidement aperçus qu’avec deux médias différents ils avaient un langage commun.

Pour Richard, c’est la main et le feu qui affinent la révélation intime et secrète de la terre. Pour Ernest, c’est la perception et le regard qui le font pénétrer dans le détail et fragments des choses et des matières. Ils partagent leur attirance et sensibilité pour le langage de l’eau et ses variations lors de son cycle des marées de l’Océan.

 

 

Richard Dewar, céramiste

Je suis céramiste et potier professionnel depuis 1974. Tout d’abord en Angleterre, où je fabriquais une terre vernissée, et puis en Bretagne depuis 1980.

Avec ce changement de pays, de culture et d’atelier je me suis spécialisé dans la technique du grès au sel, un procédé unique, dans lequel mes pièces sont  émaillées pendant la cuisson. J’utilise plusieurs types de terre, clairs ou foncés, mais toujours réfractaires. La longue cuisson se fait dans un grand four à bois.

Mes pièces sont soit sculptées soit tournées. Après le tournage les pièces sont délibérément  déformées ou assemblées autrement, ce qui donne, alors, du mouvement et un petit grain d’humour. J’aime jouer avec la couleur naturelle du grès au sel, puis c’est au feu et à la flamme de laisser leurs marques.

Richard Dewar, Juillet 2016

Son site : http://www.dewarceramics.fr


Ernest Mosimann, photographe

 

 

 

 

 

 

 

écoute ce départ
la vie dehors déjà floue
après le passage du bord
le corral des couleurs
et les vagues sur le mur
ce que fait le vent au sable
écoute l’iris du bleu
sa pente émeraude
dans le miroir du trou
la main des yeux hésite
elle veut le monde dessous
elle écoute
les coups de pioche dans le lisse
la surface sensible
un paysage qu’elle peut tenir
cet arpent tangible
où la tête creuse le rouge
écoute la main de l’âme
de l’autre côté
elle veut perdre le navire
pour gagner la mer

Jean-Marc Barrier, A partir des peintures d’Ernest Mosimann

https://www.ateliersdart.com/atelier-ernest-mosimann,698.html

Pin It on Pinterest