Jeanne Rimbert – France

Jeanne Rimbert aime les dispositifs théâtraux : ses sculptures ne sont pas des îles, mais reliées de manière invisible, elles créent un monde. Il est immobile, mais à tout moment, comme dans les contes, le profond sommeil des objets et des corps pourraient se rompre pour une danse ou une rébellion.
L’espace est un terrain de jeu. Elle y projette ses visions intérieures, à la fois critiques et cruelles.
Pour la série «Hurted» elle nous dit : « Morceaux de corps, visions de ce qui pourrait l’entraver, y entrer, le blesser.
Cette collection de formes disparates s’accroche au mur comme autant de crucifix, précieuses reliques de la confusion d’une société aliénée par l’image.
Elle fait de l’individu un être en errance et du corps de la femme un objet. »

 

Elle exposera dans l’atelier Cardon

Voici un vaste garage agricole dont la hauteur de plafond impressionnante a permis le stationnement de toute sorte de machines. Aujourd’hui encore en activité, c’est un façadier de chaux traditionnel qui l’occupe. Le défi est de mettre en résonance le travail d’un artiste spécialisé dans la céramique architecturale avec les matières et les outils d’un artisan.

Pin It on Pinterest